L'avancement du projet

Septembre 2018 - début du projet

Le projet démarre lorsque trois étudiants en master en génie mécanique de l'EPFL entendent parler du domaine des nano-satellites. Ils cherchent à sortir de l'apprentissage théorique et à exploiter leur état d'esprit dynamique. L'idée est de trouver les financements nécessaires auprès de l'école afin de sponsoriser un projet d'espace étudiant dont le but serait non seulement l'exploitation d'un satellite en orbite mais surtout de réaliser des expériences scientifiques pertinentes.

Octobre 2018 - Support d'eSpace

L'EPFL Space Center (eSpace) s'engage à soutenir le projet et facilite les rencontres avec les institutions actives dans la recherche spatiale. Au cours des premiers mois, un premier concept de mission est élaboré et les premiers partenaires potentiels sont identifiés. Un nom est trouvé: CHESS (à l'origine pour Constellation of High Energy Swiss Satellites). C'est ce nom qui restera, malgré quelques changements majeurs ultérieurs dans la définition de la mission.

Décembre 2019-10 projets de semestre

Les premiers travaux sont menés à travers une douzaine de projets de semestre à l'EPFL et à Lucerne. Au total, quinze étudiants participent à la mission. La première phase de conception du sous-système se déroule très bien et le travail effectué par les étudiants est de très grande qualité.

Septembre 2019 - kick-off meeting

Le lancement officiel du projet est annoncé lors d'un atelier à Brugg, où sont réunis divers acteurs du secteur spatial suisse, des scientifiques et des représentants de plusieurs universités intéressés à se joindre au projet. Les responsabilités sont réparties en fonction des domaines d'expertise des parties présentes. L'EPFL continuera à diriger la mission et bénéficiera du savoir-faire d'eSpace ; l'Université de Lucerne s'occupera de l'ensemble du segment des télécommunications et du segment terrestre ; la HES-SO se porte volontaire pour concevoir certaines des cartes électroniques. D'autres institutions se joindront au groupe à un stade ultérieur.

Janvier 2020 - changement de charge utile

Après des discussions avec plusieurs experts et une analyse des opportunités de financement, nous avons décidé d'abandonner la charge utile principale par un autre instrument plus adapté au format CubeSat et beaucoup plus compétitif en termes scientifiques. Il s'agit d'un spectromètre de masse développé par le Pôle Spatial de l'Université de Berne. Ce changement a des conséquences profondes sur le concept de mission et la conception du satellite. Cependant, grâce au travail fantastique des étudiants impliqués, la transition se déroule très rapidement.

Février 2020 - Projet interdisciplinaire reconnu par l'EPFL

L'EPFL Spacecraft Team (via la mission CHESS) devient un projet interdisciplinaire reconnu par l'EPFL. Il s'agit donc d'un des rares projets soutenus par le comité du fonds MAKE, dont l'objectif est de donner aux étudiants l'opportunité de se confronter la question de l'interdisciplinarité afin de les préparer à relever les défis complexes qui leur seront présentés dans au cours de leur vie professionnelle .

 

Cette reconnaissance témoigne de la confiance du comité dans le projet et représente une première source de financement.

Mai 2020 - Application PRODEX

Une lettre d'intention est signée par tous les acteurs impliqués dans CHESS et envoyée au Swiss Space Office (SSO). Le but de cette lettre est d'informer le SSO de notre intention de postuler au programme de financement PRODEX. Il s'agit d'une première étape importante et obligatoire avant la soumission de la proposition complète en octobre 2020. Ce financement pourrait à terme couvrir la moitié du budget total de la mission. Des candidatures à d'autres programmes sont également en cours.

À suivre...